00-ultraista--ultraista-(iaf002dx)-web-2012-oma

Nigel Godrich n'a pas que des projets avec son bon vieux copain Thom Yorke. En effet, Godrich est considéré comme le membre caché de Radiohead (Producteurs de ce dernier), il fait aussi parti du nouveau projet de T.Yorke, Atoms For Peace. Peut-être par envie de montrer sa valeur singulière en tant que musicien, de sortir de l'ombre de Yorke, ou tout simplement par envie et plaisir, il sort un album avec un nouveau groupe, Ultraísta.

Le groupe est composé de Nigel Godrich au synthé et tous autres effets (et à la production évidemment), Laura Bettinson au chant, Joey Waronker à la batterie. Leur musique peut être qualifiée d'électro pop, mais pour ma part (et ça n'engage que moi) il s'agit plus d'une électro mélancolique. Pourquoi mélancolique ? Tous simplement à cause des sons utilisés par Godrich et de la voix toute mignonne de Laura Bettinson.

Je n'attendais rien de cet album, car je ne savais tout simplement qu'il existait. Mais je ne suis pas déçu du résultat. Les rythmiques sont supers intéressantes et variées (Our Song, Smalltalk). Malgré que les sons de synthé de Godrich sont toujours à peu près les mêmes, on arrive à rentrer dans chaque morceaux. L'album a une vraie personnalité et peut nous rappeler Kid A de Radiohead. Les effets sonores sont originaux, les voix se mélangent, donnant un résultat aérien et planant.

On retient tout particulièrement les morceaux Smalltalk, Bad Insect (qui me fait penser à du Tv On The Radio, les cuivres en moins), You're Out et Easier. Mais l'album est très bon dans son ensemble. Il plaira à tous les fans de Radiohead et Thom Yorke. Le seul bémol de cet album, comme je l'ai écrit plus haut, c'est le manque de variété des sons de synthé de Godrich. Mais bon, on ne crache pas dans la soupe. C'est très plaisant. Je le recommande chaudement.

La note:

4