cover

 

Chino Moreno (Deftones, Palms) se remet au boulot avec un énième side-project. Crosses (†††) est donc son nouveau bébé. Cette fois-ci, il est accompagné de deux anciens membres du groupe californien Far (Shaun Lopez à la guitare et Chuck Doom à la basse). Le groupe officie dans un style néo-métal/électronique. Crosses n'est pas à son coup d'essai, Ils ont en effets sortis deux Ep (en 2011 et 2012) avant la sortie de cet album. Ce premier disque est en réalité la compilation des deux ep précédemment parus, plus quatre nouveaux titres. C'est assez décevant car en réalité le groupe ne propose que quatre nouvelles pistes et n'élargit pas son univers tant que ça. Maintenant que tout le monde a les bases sur le groupe, c'est parti pour la critique.

Grande variété des genres

L'album s'ouvre sur "This Is A Trick" et ce n'est pas plus mal. En effet, il s'agit certainement du meilleur morceau du groupe, le plus percutant et mémorable en tout cas. Le titre suivant "Telepathy" est aussi réussi qu'entraînant. On remarque déjà que la voix de Moreno est beaucoup moins énervante que sur son autre side-project (Palms). Pourquoi ? Aucune idée, certainement que sa voix colle plus à ce style de musique. En tout cas, les sonoritées électroniques se marient à merveille avec les guitares et les basses plus néo-métal. C'est déjà un bon point. Le groupe garde une énergie rock avec des titres comme "Bitches Brew" (faisant référence au célèbre album du jazzman Miles Davis). Moreno nous livre même à la fin du morceau un de ses cris stridents dont lui seul a le secret.

Un rendu très aérien 

N'allez pas croire que le groupe ne taille que dans le gras. La musique de Crosses est assez fine et aérienne dans sa globalité. Certes l'album contient sa dose de morceaux entraînants, rock et acharnés. Mais, la majeure partie du disque est assez calme. Ils ne sont pas tombés dans le piège d'une musique électronique trop redondante et trop compressée. Voilà un autre bon point. "Option", "Tholyghst" et "Nineteen Ninety Four" sont des morceaux à l'ambiance sombre mais non sans espoir. Ces morceaux émouvants viennent renforcer l'atmosphère proposée sur ce premier album. 

Outre le fait que l'album ne soit pas 100% exclusif, on aura pas de mal à apprécier Crosses. Il y en a pour touts les goûts, sans devenir incohérent. On peut danser sur cet album, avoir des frissons, pleurer et headbanger sans souci. Et c'est peut être ça la force de Crosses, réunir des émotions différentes ainsi que des styles variés dans un seul et même album. Cet album possède certains défauts (un peu long), mais on ne va pas faire les fines bouches. La voix de Moreno est magnifique, les instrumentations sont de qualité ("Cross"). Bref, un album à mettre dans toutes les oreilles. 

La Note: 

4