a2141236353_10

Une fois de plus, on va parler d'un groupe rennais et pas des moindres. Fin 2012, The 1969 Club sortait leur premier ep, le très remarqué "The Red Album". Après une tournée des salles et des festivals, le groupe se remet au boulot avec un nouvel ep. "Ivory", comme son prédécesseur, contient cinq pistes rock garage rappelant les désormais mythiques White Stripes ainsi que les envolées psychédéliques de Tame Impala. 

De retour en enfer

"Ivory" commence fort avec les uppercuts sauvagements rock du morceau "Waves". Le 1969 Club alterne parfaitement les passages heavy et les passages plus calmes dans ce morceau. L'intro de "Henry VIII" est une sorte de mélange de "Thunderstruck" de AC/DC et de "Come Together" des Beatles. Ce titre dévoile le coté plus psychédélique de la musique du trio rennais. Cela n'empêche pas le refrain d'être sacrément puissant. Le trip garage continu avec "We Are Back From The Hells" qui mettra sans aucun doute un énorme boxon en live. "The Gold Rush" est un morceau qui nous en met plein la tronche tandis que "Flying Stone" est un plus petit plus calme. (même si le groupe envoie encore la sauce sur le refrain). 

Cet ep est encore une réussite pour le 1969 Club. Financé grâce a un crowdfounding bien ficelé (si on y mettait le prix on pouvait entartrer un membre du groupe et ça c'est cool), "Ivory" est une preuve de plus que la scène garage française se porte à merveille.

La Note: 

4