500x500-000000-80-0-1

 

Rencontrés il y a trois ans dans une boite de nuit parisienne, Dj Pone (Birdy Nam Nam) et José Reis Fontao (Stuck In The Sound) sortent le premier album de leur nouveau projet, Sarh. Dj Pone cherchait quelqu'un pour poser des voix sur ses nouvelles instrumentations et quoi de mieux que celle du chanteur de Stuck In The Sound ? Les deux musiciens mélangent leur deux univers pour créer quelque chose de neuf sur la scène française. 

Touchant

Sarh est une ville du Tchad vivant grâce à son sucre et ses terres. Cela justifie peut être l'utilisation d'instruments exotiques sur bon nombre de morceaux dont la belle intro de "Sailing With Lost Souls". Ce superbe morceau se termine dans un déluge émotif. "Urquinaona" est tout aussi touchant. Toujours avec une belle introduction électronique le morceau témoigne d'une certaine fragilité et sensibilité. On retrouve cette sensibilité sur le morceau "Venise" qui est quant à lui plus acoustique mais tout aussi romantique. 

Une bouffée d'air frais

Le duo propose une musique fraîche et inattendue dans le paysage français. Ce n'est pas que les groupes électroniques à tendances mélancoliques manquent (quoi que) mais, la voix de José R. Fontao sublime vraiment le travail de Dj Pone et vice versa. D'ailleurs Dj Pone n'hésite pas à bidouiller la voix de José sur le très beau "U And I" doté d'une ambiance prenante et travaillée. Le groupe livre également des morceaux plus pop. On pense notamment à "Summertime Of Broken Hearts" ou encore au crépusculaire "Colors" rappelant sur certains aspects le Velvet Underground. 

C'est du tout bon. L'album est touchant, simple, bien produit et j'en passe des vertes et des pas mûres. Le groupe n'en fait pas des tonnes, l'album est sorti sans trop faire de bruit. Sarh est la petite parenthèse émotive et sincère que la musique française attendait depuis des lustres. 

La Note : 

4