f40a1fae

Je suis pas un taré de hip-hop, mais quand c’est bien fait, j’adhère à 100%. Je peux vous affirmer que Run The Jewels fait extrêmement bien le taf. Composé de deux rappeurs expérimentés en la présence de El-P et Killer Mike, le duo avait fait du bruit l’an dernier en sortant leur premier album gratuitement sur le net. Depuis, les hipsters (so 2012 comme terme) sont fans de ce groupe, en en faisant une figure de proue du hip-hop alternatif. Et si les hipsters avaient raison ? Je sais, ça parait terrifiant mais, il faut bien avouer que Run The Jewels: ça défonce ! Leur deuxième album, sobrement intitulé Run The Jewels 2 (sans déconner, les groupes ne se foulent plus au niveau des noms d’albums) est une vraie tuerie.

Rap qui casse les dents

Vous allez prendre une grosse claque en écoutant cet album. C’est un des rares disques qui est bien du début à la fin. On prend quarante minutes de plaisir car le groupe sait se diversifier et tenir en haleine les auditeurs. Run The Jewels a compris quelque chose d’assez important: donner une grosse importance aux instrus. Ce ne sont pas les seuls à faire ça mais, il n’est pas rare de ne plus entendre les deux Mc’s pendant quelques minutes pour apprécier ce qui se cache derrière leur flow. Pour cela le duo s’entoure de talentueux producteurs comme Boots, Diane Coffee, Wilder Zoby ainsi que Travis Barker (oui, oui le batteur de blink-182). En parlant de featuring, on retrouve son altesse Zack De La Rocha (Rage Against The Machine) sur « Close Your Eyes (And Count to Fuck) ». Ça envoi grave, ça groove sec. Bref, ça balance du pâté !

Même que des fois ils disent des gros mots

« Oh My Darling Don’t Cry » s’ouvre sur un magnifique: « Fuck the law, they can eat my dick, that’s word to Pimp ». Autrement dis : « Au diable la loi, ils peuvent manger mon membre viril, voici les mots à employer pour être quelqu’un de bienséant aux yeux de la société ». Quand le rap critique le rap… Il faut tout de même avouer que le duo lâche pas mal de « Bitch »,« Shit »,« Fuck » et autres jurons. Bon, ok j’arrête de parler comme un mec du XVIème (haha, le mec pour de vrai il vit en Bretagne). Je ne reproche pas au groupe d’être vulgaire, au contraire, ça rend le truc cool. Au moins le groupe est au courant des clichés véhiculés par le rap et joue avec ça. À vrai dire, le groupe s’amuse beaucoup sur ce deuxième album. Ils intègrent des guitares très rock, des basses bien grasses et quelques mélodies orientales bien dosées. Ajoutez une dose d’urgence et de beats dangereux et vous obtenez l’excellent « Jeopardy ».

L’an dernier on a eu le droit au superbe Repent Replenish Repeat par dan le sac vs Scroobius Pip, cette année la tournée est offerte par Run The Jewels. Oui, le groupe paie sa pinte ! Je ne vous l’avais pas dis ? L’album est gratuit ! FONCEZ !

Télécharge l’album ici: http://www.runthejewels.net/

La Note:

 

5