Awake-Cover-612

Après le sublime Dive, l'artiste électronique américain Tycho revient sur le devant de la scène en cette belle année 2014 avec Awake. L'homme qui se cache derrière toutes ces nappes ambiantes s'appelle Scott Hansen. Véritable homme à tout faire, Scott Hansen joue de la basse, de la guitare, du synthétiseur, s'occupe des machines et réalise également les visuels de ses albums. Mais ce petit couteau suisse ne peux pas jouer de tous les instruments en live. Il est donc épaulé par un bassiste/guitariste ainsi qu'un batteur. Cela ne change rien au fait qu'il soit seul en studio. 

Un album pour préparer l'été

Tycho nous transporte dans une atmosphère estivale aux textures électroniques assez lisses et douces. L'album est en somme tout assez calme mais possède un petit aspect dansant tout de même. On y retrouve des rythmes assez simples permettant de dynamiser le tout. Le titre "Awake" ferait presque penser à une sorte de post-rock électronique assez inédit (malgré la tentative de Mogwai en début d'année). Je dis bien "presque" car on est pas non plus dans du post-rock pur et dur. Mais la progression des morceaux parait tout de même influencée par le style. 

Awake est un album efficace ! (oui monsieur)

On ne perd pas de temps à être entraîné dans l'univers de Tycho. C'est pop, c'est beau et emplit d'espoir. Les mélodies sont assez mélancoliques mais gardent un aspect très estival. L'apport de batterie live, de guitare et de basse permet de "popiser" le tout. "Montana" est un bel exemple de ce mélange. Certains morceaux restent tout de même très électroniques. "L" est un titre émouvant. On a l'impression d'avoir la tête sous l'eau et d'entendre seulement les bruits marins. Un vrai passage relaxant. Tycho n'hésitera pas a nous brusquer un peu avec "Apogee" au rythme plus accentué et rapide (nous rappelant ceux d'un certain Richard David James)

Awake est un petit moment de douceur dans ce monde de brute. La longueur de l'album est parfaite (36 minutes pour 8 chansons). Cela permet d'écouter l'album de bout en bout sans finir par être lassé au milieu du disque. Ça facilite également une réécoute plus approfondie. En gros, Tycho propose des textures sonores très intéressantes le tout dans une ambiance calme et ensoleillée. Un bon disque en somme. Mais, il faut l'avouer, certaines sonorités sont trop utilisées et on a souvent l'impression d'écouter la même chanson en boucle. Un petit (gros?) manque d'origninalité sur ce point là. Mais l'album est tellement reposant et d'une beauté simple qu'on ne va pas trop cracher dessus. 

La Note:

4