ShakeShookShaken-The_Do

L'heure du troisième album a sonné pour The Dø. Le duo franco-finlandais avait divisé son public en 2011 avec Both Way Open Jaws, album moins pop et plus pointu que son prédécesseur - et premier album du groupe - A Mouthful. On se demande bien ce que va nous concocter le groupe avec Shake Shook Shaken. Les extraits diffusés durant l'été étaient convaincants et laissaient présager un retour à une musique plus populaire et électronique. En réalité c'est bien plus compliqué que ça.

De la bonne pop !

The Dø arrive à produire un mélange plutôt bien dosé de leurs divers horizons musicaux. On ne va pas parler d'album de la maturité mais, ça y ressemble drôlement. Le duo arrive à donner de la puissance et du sens à leurs morceaux. Des titres comme "Keep Your Lips Sealed" et "Miracles (Back In Time)" sont d'une évidence naturelle. Les machines et les synthés tiennent un place importante. Le groupe ne nous le fait pas pour autant ressentir, les compositions et la musique passent avant tout. On retrouve des basses synthétiques sur la majeure partie des morceaux. Les arrangements sont aussi très intéressants. "Sparks" est particulièrement remarquable de par sa production léchée ainsi que ses petites trouvailles, lui donnant un charme tout particulier. Les mélodies sont belles et souvent entraînantes. Bref, c'est de la bonne pop !

Une pointe de mélancolie

The Dø sait très bien gérer les émotions. La fragile voix d'Olivia Merilahti aide bien évidemment dans le processus. Comme avec "Dust It Off" à l'époque de Both Way Open Jaws, le groupe crée de superbes balades sombres. "A Mess Like This" est gracieux et inquiétant. Le chant a de quoi donner des frissons. La pression et le suspens sont très bien gérés, nous tenant en haleine tout au long du morceau. "Omen" reprend là où "A Mess Like This" s'est arrêté. Encore plus chaotique, il se termine dans une tornade de samples vocaux et de bruits noisy en tout genre. On regrette juste que les deux morceaux n'en forment pas qu'un seul. Le format pop fait parfois des ravages. 

On n'en a pas parlé mais "Lick My Wounds" et "Despai, Hangover & Ecstasy" valent également le détour. En tout cas The Dø a su comment rendre ses mélodies nocturnes plus pop sans jamais devenir trop mainstream. Shake Shook Shaken est un bon album !

La Note :

4